Maître Pang He Ming

Fondateur du Zhi Neng Qi Gong, Maître Pang He Ming a suivi l’enseignement de plus de 19 maîtres traditionnels taoïstes, bouddhistes, confucéens, experts en médecine traditionnelle et en arts martiaux.

Docteur, scientifique et chercheur en médecine traditionnelle chinoise et occidentale, Docteur Pang a su créer un style cohérent de Qi Gong adapté aux exigences de la vie contemporaine, tout en y réunissant de profonds messages des pratiques ancestrales chinoises d’entraînements du corps, de l’esprit et de l’énergie.

Grand maître de Qi Gong, reconnu et apprécié tant des pratiquants en Chine que ceux du monde entier, Maître Pang s’attacha à combiner ses connaissances traditionnelles avec les sciences modernes. Avec le Zhi Neng Qi Gong, il rétablit la culture corporelle chinoise ancestrale comme art préventif et curatif et développe une pratique moderne du corps et de l’esprit.

Dans les années 1980-90, plusieurs centres de pratique et de formation de ce style s’ouvrent en Chine. On pouvait compter alors jusqu’à 10 millions de pratiquants du Zhi Neng Qi Gong avec un réseau de transmission reliant le maître aux pratiquants, composé d’associations, d’écoles et de cliniques disposées à travers le pays. Les formations étaient offertes et des certificats d’enseignement étaient délivrés.

Un des centres le plus connu est celui de la province de Hebei ou plus de 310 000 personnes dont 200 000 souffraient de différentes maladies et pratiquaient ensemble.

Dans ce centre y était expérimenté et étudié en tant que science moderne du corps et l’esprit, les applications du Zhi Neng Qi Gong dans le domaine de l’auto guérison (1). La pratique en groupe du Zhi Neng Qi Gong permet en effet de développer un champ d’énergie propice à l’équilibration et l’harmonisation de l’énergie de chacun mais aussi de la nature autour. Maître Pang He Ming fût le premier à conceptualiser et mettre en pratique « le champ d’énergie ou Qi Chang », dans le Qi Gong.

Il s’agit en quelque sorte, en pratiquant le Qi Gong dans un même espace, d’inviter l’énergie de la nature à venir envelopper notre corps. Cette enveloppe crée un champ autour de nous. Et dans cette pratique en groupe, les différents champs d’énergie se rencontrent pour créer un plus grand potentiel énergétique dont tous bénéficient.

Cette pratique du champ d’énergie favorise le processus naturel d’échange et de transformation du Qi ( Energie ou principe de vital essentiel) qui circule dans notre corps et autour de nous.

À la suite de la création du Zhi Neng Qi Gong, Me Pang He Ming publia neuf livres portant sur la méthode, l’enseignement théorique, le Qi Gong en général, la recherche scientifique et la publication d’une revue mensuelle sur le Zhi Neng Qi Gong.

Publiée de 1982 à 2000, elle comprenait des enseignements du fondateur, des concepts théoriques, des témoignages de pratiquants, des rapports de recherche scientifique, etc. Des cassettes et des vidéocassettes qui présentaient les cours et conférences du fondateur étaient également disponibles mais une infime parti de tout ce matériel fut traduite en langue occidentale.

Maître Pang He Ming vit actuellement toujours en Chine. Face aux événements politiques qui ont touchés la Chine fin des années 90, il s’est retiré de la scène publique. Les centres de Zhi Neng Qi Gong, comme tout autre centre de Qi Gong ont du s’arrêter.

Cependant le Zhi Neng Qi Gong, de part sa cohérence et sa profondeur, reste un style de Qi Gong des plus populaires et reconnus en Chine. Maître Pang He Ming a su formé des enseignants de qualités. Ceux-ci contribue à l’heure actuelle au développement de ce style dans le monde entier. En France Maître Zhou Jing Hong est l’un des descendants direct de cette lignée.

(1) Au centre principal dans le Hebei (Hua xia Zhi Neng Qi Gong training center) plusieurs milliers de personnes pratiquaient chaque jour, ce qui produisait un immense champ d’énergie. Les gens atteints de maladies graves demeuraient sur le lieux et pouvaient pratiquer jusqu’à 8 h/jour. Le centre avait alors un taux de guérison très important.